Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Exposition à louer

Exposition à louer  réalisée à partir du livre "envie de Mandalas nature" .

Exposition à louer réalisée à partir du livre "envie de Mandalas nature" .

 

 

img090.jpgartcle-journal.jpeg

_________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________

 

Article du vendredi 28 juin 2013 dans  Sud-ouest  Charente

Les Sarabandes s'emparent du village de Mareuil (16) dès aujourd'hui

La 15e édition du festival de La Palène s’installe dans ce village du Rouillacais, d’aujourd’hui (à partir de 18 heures) à dimanche, en totale complicité avec les habitants

Maïté Milliéroux sème son land-art avec l’aide de deux bénévoles, Anaïs et Joëlle|| Photot Ph. M.
Maïté Milliéroux sème son land-art avec l’aide de deux bénévoles, Anaïs et Joëlle.
 
Un drôle de vent souffle sur le bourg de Mareuil, village viticole à portée de tracteur de Rouillac. Des marches et des troncs d’arbres se sont teintés de couleurs vives, des poissons en papier ou en carreaux de faïence fanfaronnent au fil des pierres, des murs de pneus ont poussé à l’entrée des ruelles, une danse de « sorcières gentilles » a été improvisée par la plasticienne Gray dans une propriété… Les Sarabandes sont dans la place, et ça se voit, dans le paysage comme dans les comportements.

Depuis qu’il navigue d’un village à l’autre, le festival de La Palène s’efforce d’embarquer la population dans son aventure artistique. « On n’avait jamais réussi à impliquer autant de gens. Ils ont joué le jeu complètement », savoure le directeur, Joël Breton. Le meilleur exemple, ce sont les fleurs de laine de Laurence Couraud. Cette créatrice angevine a transmis sa technique de fleurs tissées au crochet, puis passées à l’eau bouillante pour se transformer en feutres.


Les hommes tricotent aussi

« Tout le monde s’est mis à en faire, les femmes, mais aussi les hommes ! Il y en a plus de 900. C’est devenu une addiction dans le village… Je plaisante, mais je trouve cette démarche participative et bénévole assez extraordinaire. En découvrant leur travail, je n’en revenais pas », confie-t-elle.

Elle expose ses propres œuvres dans le jardin de Raymonde et Jacquou. « Je trouve ça super, on considère les choses autrement. Avec les peintures et les lumières, la nuit, c’est très joli. On ne le verra qu’une fois à Mareuil, il faut en profiter ! », se réjouit Raymonde. Les guirlandes de fleurs cousues par les bénévoles habillent un superbe frêne dans la propriété de Simone et Michel, fidèles bénévoles de La Palène. « Comme d’habitude, il y a des gens foncièrement contents, ceux qui sont contre, et ceux qui seront convaincus quand ils verront ce que ça donne. En faisant connaissance avec les artistes et les bénévoles, les habitants réalisent qu’on va dans le même sens », note Michel.

Maïté Milliéroux a pris possession de sa pelouse pour des installations de « land-art ». L’artiste de Saint-Brice a travaillé en amont avec les écoliers de Mareuil et Courbillac. « Les enfants, c’est presque naturel, instantané chez eux. » Amoureuse de la nature, elle s’est lancée il y a trois ans, trouvant dans cet art éphémère, nourri par la nature, un facteur d’équilibre personnel.

Le blog qui relate son travail lui a permis de rencontrer un certain succès. « J’ai un plaisir immense à participer à ce festival que je connais depuis longtemps. Le concept est superbe et l’ambiance extrêmement conviviale », glisse-t-elle. Jeudi, deux bénévoles l’assistaient dans sa tâche, en voisines. « C’est la première fois que je viens aux Sarabandes. C’est bien qu’il y ait toute cette activité », note Anaïs, 16 ans.

Avec Les Galoches, ça roule

« Cela rapproche les habitants. Cela ne plaît pas à tout le monde, mais il faut se rallier aux gens heureux de vivre ça », abonde Joëlle, une habitante de Mareuil. Elle fait partie des forces vives des Galoches, une association qui organise une marche nocturne très suivie le 31 août. La Palène y a trouvé un précieux point d’ancrage pour nourrir sa folle entreprise.

Oui, un drôle de vent soufflait ce jeudi sous l’éolienne, l’emblème de la commune. Les projecteurs qui y sont posés achèveront, la nuit venue, de métamorphoser le visage de Mareuil. Un village qui ne sera plus jamais tout à fait le même.

Philippe Mesnard

 

  __________________________________________________________________________________________

 

Article la charente libre du 13 avril 2013

les-jardins-du-chaigne-se-devoilent-ce-week-end-maite 34321

img044.jpg

la-pierre-bleue.jpg

  ___________________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________

_________________________________________________

_______img002________________________________________________________________________ 

 

________________________________________________________________________

___________________________________________________

 

 

cabanard 2012_P1100265 (1024x768)ma création 2012

28 08 11 017 (1280x851)

Ma création 2011

_________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

__________________________________________________________

 

 

Festival

Le land art par amour de la nature

07/08/2011 05:43

(0)

Saint-Benoît-du-Sault. Dans le cadre du Festival des bouchures, un stage de land art était proposé hier. Les créations aux matériaux naturels ont fusé.

  

A cause de la pluie, l'atelier land art s'est déroulé à l'abri, dans la maison du festival. Les stagiaires avaient prévu de la matière première (feuilles, pommes, fleurs, champignons) pour se lancer dans des compositions. - (dr)

saint benois du sault

L a nature nous réserve souvent de bonnes surprises, lance Marc Pouyet, artiste pratiquant le land art. Quelques brindilles, des coquillages, du sable, des petits cailloux, des pissenlits, des pâquerettes... suffisent à réaliser un tableau. « Cet art ne demande pas de technique et on peut multiplier les possibilités à l'infini. » Amusez-vous, par exemple, à créer un jeu de l'oie, des échecs ou une marelle, avec les objets que l'environnement vous offre. « Quand je fais une tarte aux pommes, je garde les épluchures. Rien ne se perd », souligne Maïté Milliéroux, artiste land art.
Hier matin, une douzaine de stagiaires, dont quatre enfants, étaient inscrits. Équipés de bottes, ils s'étaient préparés à oeuvrer dans une prairie, près du pont romain. La pluie incessante a obligé les participants à s'abriter dans la maison du Festival des bouchures. Mais tout n'était pas perdu. Car dans leurs besaces, ils avaient divers matériaux, de quoi se faire plaisir. Mathilde, de Saint-Marcel, n'a eu besoin que d'une dizaine de feuilles de fougères et d'un champignon pour laisser libre cours à son imagination :
 « Il ne faut pas avoir peur de se lâcher. J'aime bien bricoler. Il y a de grandes chances que je renouvelle cet art chez moi, peut-être sous forme de mandalas (NDLR : terme signifiant cercle). Je les installerai dans mon jardin en jouant sur les couleurs, puis je regarderai comment ils vieillissent ou disparaissent. » Célia est venue avec sa fille, Adèle. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'elles se prêtent au jeu. « C'est assez ludique. Très vite, on peut parvenir à quelque chose d'intéressant », estime la maman. 

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

 



 

___________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________

 

Atelier avec les CM1 etCM2 à louzac

 

DSCN0438 (1024x576)DSCN0440 (1024x576)

DSCN0435 (1024x576)DSCN0436 (1024x576)

ScannedImage

  _____________________________________________________
 

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

maïté milliéroux

Artiste land-art je propose : *Expositions des photos . *Installations in situ . *Balades créatives. *Interventions dans les écoles, associations... Accompagnatrice en développement personnel Formatrice et consultante en communication rel
Voir le profil de maïté milliéroux sur le portail Overblog